Résine époxy ou polyester, comment faire le bon choix ?

resine epoxy ou polyesterLes résines sont devenues ces dernières années incontournables pour de très nombreuses applications telles les revêtements de sol, la confection de meubles, la réalisation de coques de piscine ou de baignoire ou encore la fabrication d’objets décoratifs ou ornementaux, en raison de leurs propriétés qui en font des produits intéressants à travailler et polyvalents.

En construction navale, les résines ne font pas exception et sont également très fréquemment utilisées :

  • la résine polyester pour la construction de la structure de la majorité des bateaux ainsi que pour des pièces annexes, telles que des tables, des consoles de barre ou des capots,

  • la résine epoxy pour des construction haut de gamme ou des stratifiés haute performance, tels que des sandwichs ou des accessoires en carbone.

Sans nécessairement avoir le projet de vous lancer dans la construction d’un voilier, vous pouvez avoir des réparations à effectuer sur votre bateau, envisager la réalisation d’aménagements ou la création de pièces annexes nécessitant l’utilisation de la résine mais entre la résine époxy et la résine polyester, votre coeur balance, vous ne savez comment choisir entre les deux …

Alors pour vous aider à y voir plus clair et vous permettre d’arbitrer en fonction de votre projet, voici un tour d’horizon sur ces deux types de résines qui devrait éclairer votre choix.

Résine époxy ou polyester … plusieurs points communs

Les résines tant époxy que polyester appartiennent toutes les deux à la même famille, celle des résines thermodurcissables.

C’est via le phénomène de polymérisation, irréversible, qu’une résine se transforme en un produit fini solide, généralement rigide. Une fois durcie, la forme prise par la résine ne peut plus être modifiée, et même un chauffage éventuel ne permet pas de la ramollir : le produit obtenu n’est donc ni modifiable ni recyclable.

Cette appartenance commune confère à la résine polyester et à la résine époxy les quelques points communs suivants :résine époxy ou polyester : stratification polyester

  • toutes deux peuvent subir une stratification. Cette opération consiste à ajouter plusieurs couches de fibres dans la résine afin d’accroître sa résistance. Ces couches, généralement appelées « strates », ont donné son nom à cette pratique couramment utilisée dans la construction ou la réparation navale.

  • toutes deux peuvent être additionnées de charges de différente nature selon les besoins du projet (n’hésitez pas au besoin à lire, ou relire, notre article « Comment utiliser la résine époxy ? Quelques bases à connaître avant de vous lancer ! »), bien que certaines charges diffèrent d’une résine à l’autre.

  • toutes deux peuvent être utilisées sur différents supports tels que les matériaux composites, le bois, le métal ou encore le plastique.

  • Toutes deux doivent être travaillée à une température comprise entre 15 et 25 degrés.

    Dans tous les cas, si vous travaillez avec l’une ou l’autre de ces résine, il est indispensable d’utiliser des protections corporelles, pour les voies respiratoires, la peau et les yeux car il s’agit de produits chimiques toxiques, avant comme après polymérisation !

    Il convient donc toujours de garder à l’esprit les points suivants :résine époxy ou polyester : protection individuelle

      • Portez toujours des vêtements à manches longues et des gants afin que votre peau n’entre pas en contact avec la résine. Acheter une combinaison de protection intégrale peut s’avérer être un investissement intéressant si le travail que vous envisagez est relativement conséquent. Des lunettes de sécurité sont également indispensables car le durcisseur des résine epoxy, liquide, est très corrosif pour les yeux notamment.

      • Travaillez si possible en extérieur ou dans une pièce bien aérée, au besoin en laissant les fenêtres ouvertes et portez également systématiquement un masque respiratoire car même après polymérisation, la poussière de résine / fibre reste très nocive. Et ne laissez pas votre matériau durcir dans une pièce d’habitation car les résines dégagent une odeur forte … et des vapeurs toxiques (même pour l’époxy qui sent beaucoup moins fort que la polyester).

      • Veillez également à ce que votre environnement de travail reste le plus exempt possible de résine, car une fois durcie, cette dernière est très difficile à enlever. Il peut être judicieux de protéger les surfaces qui ne doivent pas entrer en contact avec la résine avec des films plastiques ou des bâches. La résine en phase liquide peut, elle, être rapidement nettoyée, sauf sur les surfaces poreuses.

Résine époxy ou polyester … mais aussi des différences notables

Bien que similaires sur certains points, comme nous venons de le voir ensemble, ces deux résines disposent aussi chacune de caractéristiques bien singulières :

Une différence de prix

résine époxy ou polyester : fibre carboneEn premier lieu, la résine polyester est la moins coûteuse des deux résines et c’est essentiellement pour cette raison qu’elle est la plus communément utilisée. Et même si la gamme des résines polyester est assez vaste, on peut retenir l’ordre de grandeur suivant :

la résine époxy est 5 fois plus chère que la résine polyester

Ainsi, si l’on considère qu’un stratifié se compose en moyenne pour moitié de résine et pour moitié de fibres, le choix de l’une ou l’autre résine aura une répercution non négligeable sur le prix de votre pièce finie.

Il faut donc que vous ayez une motivation pertinente pour vous orienter vers de la résine époxy pour justifier un tel écart de prix !

Une différence de polymérisation

La réaction de polymérisation diffère selon le type de résine utilisé, et conduit à une mise en œuvre plus ou moins aisée, surtout à l’échelle individuelle.

  • Dans le cas de la résine époxy, la polymérisation s’obtient en respectant strictement le dosage résine / durcisseur, conformément aux indications portées sur l’étiquette du produit. Car si le dosage est approximatif, la résine ne durcit pas suffisamment et ses propriétés mécaniques ne sont alors pas au rendez-vous.

    Attention, chaque durcisseur correspond spécifiquement à une référence de résine époxy et ne doit pas être utilisé avec une autre. Le choix du type de durcisseur conditionne également la vitesse de la polymérisation et donc le temps dont vous disposez pour travailler. Pour jouer sur ce paramètre « temps », il est donc intéressant de disposer de durcisseurs différents, par exemple un durcisseur de type « rapide » pour travailler à 15°C et un durcisseur de type « lent » pour travailler à 25°C. L’usage de la résine époxy s’avère donc assez contraignant.

  • Dans le cas de la résine poylester, c’est un catalyseur qui va lancer la réaction chimique de polymérisation puis être détruit par cette réaction. La quantité de catalyseur nécessaire est faible et présente une certaine tolérance en terme de dosage. Ainsi, le temps d’utilisation de la résine polyester peut être pour partie déterminé par l’utilisateur lui-même, via l’ajout de différentes quantités de catalyseur à la résine (entre 1 et 4 % du poids de résine) même s’il reste toujours préférable de suivre la fiche technique du fabricant.

    La résine polyester apparaît donc plus souple dans son usage et convient particulièrement aux débutants qui veulent s’essayer à l’utilisation de la résine, car elle est moins coûteuse, et plus simple d’utilisation.

Une différence de pouvoir adhérent

résine époxy ou polyester : collage epoxyLe pouvoir adhérent ainsi que la nature des matériaux pouvant faire l’objet d’un collage à la résine sont différents entre l’époxy et la résine polyester. En effet, seule l’époxy permet de coller et d’assembler solidement la totalité des supports, y compris les surfaces lisses comme le métal (acier, inox, aluminium) voire même la céramique ou le verre, à l’exception toutefois de certains plastiques, tels que le polypropylène, le polyéthylène ou le PTFE communément appelé Teflon®.

C’est ce qui explique que l’industrie fait désormais fréquemment appel aux collages à l’époxy, dont la résistance est bien plus élevée que les collages cyanocrylate de type « Super glue », et que la plupart des colles dites « haute résistante », y compris celles vendues en Grande Surface de Bricolage, sont également à base d’époxy !

Le pouvoir d’adhérence d’une résine époxy est de l’ordre de 100 kg /cm², ce qui permet, sur un voilier par exemple, de fixer un padeye par simple collage, comme vous pouvez le découvrir dans notre article Fabriquer une cadène textile (padeye) ou de réaliser des assemblages de pièce en bois dans l’article Comment allier Bois et Epoxy pour un mariage réussi ?résine époxy ou polyester : réparation polyester

Lors d’une reprise de stratification (en cas de réparation ou lors de l’ajout d’une pièce comme un renfort de guindeau par exemple), la résine polyester reste toutefois à privilégier si la coque a été initialement réalisée en polyester, même si l’époxy, aux propriétés mécaniques supérieures, pourrait également convenir sans problème.

A contrario, il importe de toujours utiliser de la résine époxy sur une base époxy pour garantir la pérennité de votre travail.

Et dans tous les cas de figure il convient de toujours bien préparer votre support afin d’obtenir une bonne accroche (décapage du gelcoat, mise à nu des fibres, ponçage, dégraissage).

Une différence de résistance à l’humidité

La résistance à l’humidité est très variable d’une résine à l’autre, et cette propriété est donc particulièrement importante à prendre en considération en construction navale.

Cette résistance à l’humidité varie en fonction de la formulation de la résine polyester utilisée (mauvaise avec une résine polyester orthophtalique et bien meilleure avec une résine polyester isophtalique ou vinylester) mais reste toujours limitée. Pour des pièces soumises à l’humidité, un stratifié polyester devra donc être systématiquement complété par une barrière étanche, de type gelcoat / topcoat.

Au contraire de la résine polyester, la résine époxy est étanche par nature, ce qui écarte tout problème lié à son immersion ou à son utilisation dans un milieu humide. Elle est donc très logiquement à privilégier pour toute réparation se situant en dessous de la ligne de flottaison et sert également lors des traitement anti-osmose des coques polyester.

Une différence de résistance mécanique

résine époxy ou polyester : mat verreLa résistance mécanique d’un stratifié époxy est bien supérieure à celle d’un stratifié polyester, à quantité de fibre égale. C’est ce qui explique que pour des fibres haut de gamme, tel le carbone ou l’aramide, c’est la résine époxy qui est préférentiellement utilisée pour obtenir le meilleur ratio poids / résistance.

Toutefois, la résine époxy présentant une faible résistance aux UV, son utilisation nécessite obligatoirement une couche de protection, de type peinture ou vernis, pour assurer la longévité du stratifié.

En conclusion, l’avantage principal de la résine polyester réside avant tout dans son caractère économique. Toutefois, en cas d’utilisation d’une petite quantité de résine, mise en œuvre par ses propres soins, cet avantage perd néanmoins un peu de son intérêt au regard des nombreux autres atouts de la résine époxy.

Il n’existe donc pas de solution idéale, le choix entre résine époxy et résine polyester doit se faire en fonction de la nature de votre projet et de ses contraintes (approvisionnement, conditions d’application, niveau et condition de sollicitation).

Pour ma part, je privilégie à mon bord l’usage de la résine époxy qui m’offre une performance accrue et une durabilité / solidité plus importante.

Mais il faut dire que Saba a été entièrement construit avec de la résine époxy et j’ai donc déjà une certaine expérience d’utilisation de cette dernière …

Bon vent et bonne mer

Si cet article vous a plu, pensez à le liker et à le partager avec vos amis.

Et n’hésitez pas également à témoigner sur vos propres retours d’expérience via un commentaire juste ci-dessous.

 

Partager l'article :

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Télécharger gratuitement vos guides pratiques



 16 points essentiels pour réussir ma croisière à la voile


 14 étapes pour préparer son départ en grande croisière