Comment entretenir son moteur HB 4T ? Un expert nous conseille !

 

Cet article s’inscrit dans notre défi “25 savoirs- faire & astuces en 25 semaines”.

Pour retrouver l’ensemble des sujets d’ores et déjà traités,

rendez-vous sur la page de présentation de ce défi.

 

entretien moteur HB 4TEn escale, notre annexe est souvent notre meilleure amie, celle sur qui on peut compter pour aller partager un apéro chez nos voisins de mouillage, pour descendre à terre nous ravitailler, pour découvrir ces petites criques inaccessibles  ou encore rejoindre un site de plongée réputé …

Nos annexes, on les aime donc à la folie, on les bichonne, on les protège parfois des assauts du soleil et on les met en sécurité pour la nuit.

Mais n’oublions pas non plus de nous intéresser à notre moteur HB,  que nous sommes bien heureux de pouvoir solliciter pour éviter de pagayer lorsque nous sommes loin de la terre ou que le vent se lève.

En effet, nos moteurs HB sont parfois capricieux et  nous avons sans aucun doute tous des anecdotes à raconter à leur sujet, qu’il s’agisse d’un refus de démarrer, d’un arrêt soudain en cours de chemin ou encore d’un plongeon inopiné à la faveur d’une rafale énergique.

Nous avons donc choisi pour ce nouveau défi d’interviewer Thierry, ingénieur motoriste de métier, à qui nous avons confié la lourde tâche de nous expliquer le fonctionnement d’un moteur HB 4T et de nous conseiller en matière d’entretien régulier.

 

Nous vous souhaitons bon vent et bonne mer.

Vous souhaitez réagir à cet article ? Donnez-nous votre avis sur l’entretien des moteurs HB dans les commentaires et partager votre expérience.

Cet article vous a plu ? Aidez nous à faire connaître ce blog en likant et partageant avec vos amis nos publications. Par avance, nous vous disons merci !

Partager l'article :

4 comments

  1. philippe - Répondre

    Bonsoir,

    Je ne sais pas ou il a fait ses cours de mécaniques, mais il faut qu’il révise ses dires.

    Il ferai bien de se réentendre pour s’apercevoir des erreurs qu’ils dit….

    Ensuite, il ne faut pas êtres trop technique si l’on veux que tout le monde comprenne.

    Pour la petite histoire, j’ai 51 ans et j’ai commencé la mécanique à l’age de 14 ans. j’y suis toujours.

    il est vrai que je ne suis pas ingénieur mais quand j’entends certaine remarque……

    • Hélène & Bertrand - Répondre

      Bonjour Philippe,
      Voici un bien fâcheux commentaire … Afin de compléter au mieux cet article, accepteriez-vous corriger les points qui vous semblent inexacts ? Nous vous en serions très reconnaissants. Merci d’avance.

  2. Philippe - Répondre

    Bonjour,
    Première chose, j’ai le son que sur une seule voie. Pas très cool pour une parfaite écoute.
    je viens de regarder la vidéo et voila ce que je trouve d’erroné ou pas juste:
    3 m 35, il parle des moteurs 4temps et d’huile dans les chambres, du jamais vu.
    3 m 47, il finit sa phrase avec des mots incompréhensibles.
    L’explication entre pourquoi moteur 2T ou 4 T n’est pas claire, 4 minutes 15, c’est pourtant simple, un 2T tout de suite démarré, on peut exploiter toute sa puissance sans crainte. Alors qu’un moteur 4T, c’est comme une voiture, il faut le laisser un peu chauffer.
    5 m 40, le carter cylindre, il faut revoir les bases, le carter est soit inférieur ou supérieur et là ou est le piston, c’est un cylindre ou chemise.
    6 m 47 prendre exemple de quoi???? pour faire avancer ??????
    7 m 17 2 cylindres comme ça??????
    8 m 47 encore le carter cylindre alors que c’est une chemise.
    8m 52 sur le moteur 2 T sur le cylindre ??????
    12m le filtre a air, c’est très souvent une boite à air sans élément à changer périodiquement.
    13 m l’histoire de mettre plus de 98 que du 65, je ne suis pas d’accord, même les constructeurs le disent. 4 mois de conservations est un maximum.
    16 m il parle du circuit de refroidissement qui se trouve sur les moteurs fixes. Pas sur le hors-bord. la chose principale a faire sur un moteur hors-bord est de le faire tourner dans un bac d’eau douce.
    Il faut rester simple dans les explications et surtout ne pas se mélanger.
    Sur ce, bonne soirée et bonne semaine.
    A bientôt.

    • Hélène & Bertrand - Répondre

      Tout d’abord, merci d’avoir pris le temps de détailler ce qui vous a interpellé.
      Cette vidéo a pour objectif de vulgariser le fonctionnement d’un moteur 4T essence pour permettre aux non initiés d’en comprendre le principe et d’être en mesure de l’entretenir au mieux.
      Nous ne sommes pas nous mêmes des spécialistes, nous avons donc soumis vos remarques à Thierry. Sur un certain nombre de points, il s’avère que vous êtes globalement d’accord mais que vous utilisez une terminologie différente, ce qui peut arriver entre personnes qualifiées !
      Toutefois, que l’on soit équipé d’un moteur 2T ou 4T, il est vivement conseillé de respecter dans tous les cas un temps de chauffe. En effet, l’ajustement des différentes pièces n’est corrects qu’à chaud, après dilatation différentielle de ces dernières. Bonnes navigations

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Télécharger gratuitement vos guides pratiques



 16 points essentiels pour réussir ma croisière à la voile


 14 étapes pour préparer son départ en grande croisière