Cuisiner à l’énergie “manuelle”

 

Cet article s’inscrit dans notre défi “25 savoirs- faire & astuces en 25 semaines”.

Pour retrouver l’ensemble des sujets d’ores et déjà traités,

rendez-vous sur la page de présentation de ce défi.

 

cuisiner à l'énergie manuelleA terre, nos logements regorgent de petits appareils électriques qui sont sensés nous faciliter la vie au quotidien, notamment dans nos cuisines, où cohabitent bien souvent cafetière, bouilloire, grille-pain, mixeur, machine à pain, micro-ondes, blender, et tout autre robot ménager.

Bien entendu, nous acceptons de nous séparer de certains d’entre eux lorsque nous partons en croisière pour quelques jours ou quelques semaines mais le pas est plus difficile à franchir lorsque nous rêvons de lever les amarres pour une plus longue période.

En effet, tout amateur de croisière à la voile a un jour été confronté au dilemme suivant : comment réduire les consommations énergétiques quotidiennes du bord sans pour autant réduire drastiquement le confort auquel nous sommes habitués à terre et devoir revenir à des pratiques des temps ancestraux, notamment si comme nous, vous privilégiez la vie au mouillage aux escales dans les ports.

électroménager à bord d'un voilierL’installation d’un convertisseur d’une puissance minimale (plus de 500 W) nous permet de mettre quelques uns de ces appareils dans nos bagages, et nous ne faisons bien sûr pas exception, mais quid des autres ?

Comment continuer à préparer de bons petits plats au quotidien et perpétuer la réputation de la voile française ?

Faut-il se résoudre en traversée à avoir plus souvent recours aux féculents ou aux préparations toutes prêtes, au risque de lasser voire de décevoir rapidement notre équipage en attente d’un réconfort gustatif, notamment  lorsque les conditions du bord deviennent plus inconfortables ?

Pas de panique, il est tout à fait possible de se régaler à bord en faisant de la bonne cuisine sans embarquer tout un arsenal d’instruments et d’aides culinaires électriques.

Les ustensiles manuels incontournables de la cambuse

Voici pour commencer quelques ustensiles à main qui nous semblent constituer une base suffisante pour pouvoir cuisiner facilement et rapidement à bord d’un voilier.

Cette liste n’est bien entendu probablement pas exhaustive et nous ne manquerons pas de l’enrichir au besoin au fil de nos trouvailles et découvertes. râpe microplane manuelle

l’économe : absolument indispensable et sans aucun doute l’ustensile le moins cher de tout votre équipement. Tout le monde l’utilise bien entendu pour éplucher les pommes de terre ou les légumes qui en ont besoin mais savez-vous qu’il est également génial pour faire des tagliatelles de carottes, courgettes, céleri rave, panais,  peler les poivrons ou encore tailler des fines tranchettes de parmesan ? C’est véritablement un outil multi-usage incontournable pour agrémenter vos préparations !

la râpe microplane : nul besoin de multiplier les modèles pour râper du fromage, du gingembre, de la muscade, de l’ail ou encore le zeste des agrumes. Une râpe microplane vous servira absolument à tout et apportera grâce à son grain fin beaucoup de saveurs à vos préparations. Et cerise sur le gâteau, elle est extrêmement facile à nettoyer.

écrase légumes manuelle moulin à légumes : malgré la concurrence sauvage des blenders et mixeurs plongeants, le traditionnel moulin à légumes existe toujours sur le marché. Son petit côté vintage le rend toujours séduisant et vous pourrez vous régaler d’une belle purée ou d’une soupe finement mixée avec juste un peu d’huile de coude.

Si les petits morceaux ne vous dérangent pas, vous pouvez aussi vous satisfaire d’un simple écrase légumes beaucoup moins encombrant mais également très efficace. C’est de notre côté le choix que nous avons fait et cet ustensile tout simple nous satisfait pleinement.

mandoline manuellela mandoline : quelle soit en plastique ou en inox, une mandoline permet de râper et couper vos légumes en rondelles ou petits bâtonnets, c’est joli et amusant pour varier les crudités. Là encore, c’est un ustensile simple d’utilisation et rapide à laver, et que l’on n’hésite donc pas à utiliser même pour pour 2 carottes seulement !

Une mandoline est toujours fournie avec un poussoir de sécurité mais quand on n’aime pas le gaspillage, on finit souvent en poussant avec les doigts. Pour ne prendre aucun risque car les lames sont en général extrêmement acérées, il peut être intéressant de s’équiper par sécurité également d’un gant anti-coupure.

Les aides culinaires à énergie « manuelle »

Au-delà de ces accessoires de base qui constituent déjà une aide précieuse pour agrémenter nos menus à bord, il existe de plus en plus d’aides culinaires manuels ne nécessitant aucun apport électrique.

Une société bien connue pour ses fameuses boîtes en plastique, propose depuis quelques années dans sa gamme d’ustensiles pour la cuisine, des appareils qui râpent, battent, hachent, émulsionnent, mixent, concassent, broient, … et permettent de diversifier facilement et rapidement nos préparations culinaires sans électricité.speedy chef tupperware énergie manuelle

Il est ainsi possible de s’équiper, notamment :

    • d’un hachoir astucieux, qui, en 15 secondes, fait le travail de presque 300 coups de couteau et hache ou mixte herbes, échalotes, oignon, ail, olives, fruits secs, fromages, jambon, légumes ou encore des fruits frais sans demander d’effort grâce à son mécanisme de traction avec cordon rétractable et ses 3 lames.  En complément, grâce à sa pale, il émulsionne et vous offre de délicieux smoothies, du tzatsiki ou encore une délicieuse mousse d’avocat !
    • d’un batteur multi-usages, qui permet de monter une chantilly, battre des blancs en neige ou des meringues, préparer une pâte à crêpes, une génoise, une ganache ou un biscuit roulé, battre une omelette, préparer un soufflé, un sabayon ou un tiramisu, ou encore monter une mayonnaise à vitesse record.adaptachef tupperware énergie manuelle
    • d’un “robot” multi-fonctions, pour préparer vos purées, des biscuits, du granité, des légumes râpés, pour mouliner de la soupe à partir de légumes cuits, hacher de la viande ou encore préparer une glace minute à partir de fruits congelés juste additionnés d’un peu de crème et de sucre !

Ces ustensiles permettent vraiment toutes les préparations et vous évitent d’être contraints d’acheter des préparations toutes faites dont la qualité ou les ingrédients restent parfois difficiles à apprécier.

Ces appareils sont, il est vrai, relativement coûteux et en plastique, mais ils présentent l’avantage d’être garantis pendant 10 ans. Il s’agit donc un investissement sur le long terme qui permet, en cuisinant maison le plus souvent possible, de réduire par ailleurs sa quantité de déchets de produits industrialisés, question qui représente un autre enjeu de taille lors d’une croisière en voilier, notamment au long cours.

Enfin, il est plaisant de cuisiner dans le calme, sans devoir supporter le bruit vite assourdissant des robots électriques traditionnels, sans compter que ces ustensiles peuvent ainsi permettre la préparation discrète de chouettes surprises pour l’équipage à la fin d’une nuit de quart.

Bref, vous l’avez compris, cuisiner à l’énergie « manuelle » et être éco-citoyen en un tour de main correspond à notre philosophie du quotidien.

Alors oui, nous pensons vraiment que le plastique, ce n’est vraiment pas fantastique et, à chaque fois que possible, nous optons pour les alternatives existantes comme les accessoires de cuisine en inox ou en bois  mais ces équipements-là nous ont malgré tout vraiment convaincus de leur efficacité et donc de leur utilité à bord d’un voilier de croisière.

Et en plus de nous aider à limiter nos consommations d’électricité, ils contribuent à nos économies d’eau car nous n’hésitons pas un instant à les laver à l’eau de mer (n’hésitez pas à lire ou à relire notre défi n°3 : Economiser l’eau douce à bord) , alors, que demander de plus ?

Nous vous souhaitons bon vent, bonne mer et de conviviales préparations à l’énergie « manuelle » !

Vous souhaitez réagir à cet article ? N’hésitez pas à nous donner votre avis sur ces aides culinaires manuels dans les commentaires ainsi qu’à partager votre expérience.

Cet article vous a plu ? Aidez nous à faire connaître ce blog en likant et partageant avec vos amis nos publications. Par avance, nous vous disons merci !

Partager l'article :

2 comments

  1. Aurore - Répondre

    Nous avons fait le même cheminent que vous depuis quelques mois, et nous avons investi pour notre part dans le fameux Thermomix (oui c’est électrique 😀 ), mais non sans avoir prévu aussi les accessoires manuels “au cas où”. J’utilise déjà beaucoup l’économe, la mandoline et la hachoir mini de la marque Tup, c’est vrai qu’ils sont très ingénieux! Je me suis également fait offrir une cafetière à piston pour remplacer celle à capsules, et depuis j’aime encore plus le café qu’avant, c’est inégalable!

    • Hélène & Bertrand - Répondre

      En même temps, vous avez la place de le ranger le thermomix !!! mais trêve de plaisanterie, oui les équipements manuels sont très efficaces et permettent de préparer des recettes dignes d’une grande table !

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Télécharger gratuitement vos guides pratiques



 16 points essentiels pour réussir ma croisière à la voile


 14 étapes pour préparer son départ en grande croisière