Le nerf de la guerre : gérer ses finances à distance – Préparatifs #6 (Vidéo)

banqueA quelques mois du grand départ, nous avons enclenché la vitesse supérieure dans les préparatifs nécessaires avant de lever l’ancre.

Face à la masse d’informations à rechercher, à analyser, à comprendre, voir à négocier, dans la mesure où une vie nomade à l’étranger est rarement prise en compte dans les procédures administratives françaises, il nous a semblé intéressant de partager nos démarches avec vous.

D’aucuns diront qu’il est possible de partir quasiment du jour au lendemain, sans prendre obligatoirement une assurance santé, sans avoir au préalable constitué une cagnotte conséquente, sans déclarer ses enfants en Instruction En Famille, et ils n’auront pas tort.

De notre côté, nous faisons le choix de baliser au mieux tout ce qui peut l’être avant de partir pour nous alléger l’esprit, partir serein (tout autant que rassurer nos proches !) et profiter jour après jour de notre aventure familiale.

Nous avons donc décidé de lancer cette série de vidéos pour partager nos préparatifs et nos informations concrètes et pratiques qui pourront vous aider et vous faire gagner du temps si vous êtes dans la même dynamique que nous ou réfléchissez à un prochain voyage autour du monde. 

Pour ce 6ème épisode, il nous a semblé intéressant de vous emmener à la découverte des nouveaux services bancaires 2.0 très utiles lorsque l’on voyage au long cours à l’étranger :

Nous vous souhaitons bon vent et bonne mer.

Vous souhaitez réagir à cette vidéo ? N’hésitez pas à partager vos propres choix en matière de gestion bancaire dans les commentaires.

Cet article vous a plu ? Aidez nous à faire connaître ce blog en likant et partageant avec vos amis nos publications. Par avance, nous vous disons merci !

 

Transcription intégrale de la vidéo

 

Bonjour à Tous,

Je suis Bertrand, du Blog Réussir sa croisière à la voile.

Dans le cadre de notre série de vidéos « comment partir serein en voyage autour du monde ? », je vais vous parler du nerf de la guerre, vous l’avez compris, je vais vous parler d’argent et de banque.

Quand on voyage autour du monde, il faut pouvoir gérer ses comptes à distance pour effectuer a minima toutes les opérations courantes. Les besoins bancaires changent et les frais, bien souvent, augmentent. Il devient donc indispensable de comparer les offres, surtout avec un marché en plein évolution. Il faut traquer les frais fixes et les frais bancaires en font partie.

Les banques en ligne séduisent de plus en plus de français (déjà 4 millions de français y ont un compte) et les offres sont particulièrement intéressantes dans le cadre d’un voyage à l’étranger.

Une banque en ligne ne propose pas d’agences bancaires « en dur » pour accueillir sa clientèle, comme les réseaux traditionnels. Toute la relation est dématérialiséevia Internet ou la téléphonie mobile – même si des conseils par téléphone sont possibles.

D’une manière générale, les banques en ligne ne facturent pas ou peu de frais de tenue de compte, de virement ou de prélèvement, ce qui correspond à la majeure partie des opérations que nous effectuons.

Beaucoup d’opération sont dématérialisés y compris l’ouverture et la clôture d’un compte. Les banques en ligne proposent également de plus en plus les prêts immobiliers (nouveau crédit ou rachat de prêt, il y a moins de possibilité que dans le réseau traditionnel mais cela peut être intéressant quand on rentre dans le cadre). La souscription est également complétement dématérialisée !!!

Rien n’est plus facile que de gérer en toute liberté son compte bancaire au quotidien via une banque en ligne ! En raison de leur modèle sans guichet, les banques en ligne ont toujours une longueur d’avance sur les enseignes historiques et proposent des interfaces très intuitives et efficaces.

En France, elles bénéficient toutes d’un agrément de l’Autorité prudentielle de contrôle et de résolution (ACPR) qui garantit leur sérieux et protège votre épargne. Par ailleurs, l’Autorité des marchés financiers (AMF), régulateur national, veille aux conditions générales et au respect des procédures et des obligations liées au statut bancaire .

La majorité des grandes banques à distance sont des filiales de banques traditionnelles, de compagnies d’assurance ou d’opérateurs de téléphonie mobile, comme par exemple Boursorama Banque de la Société générale, BforBank du Crédit agricole, Fortuneo du Crédit mutuel Arkéa, Hello Bank de BNP Paribas, ING Direct de la banque néerlandaise ING, Monabanq du Crédit mutuel CIC, Axa Banque, Orange bank, …

Il y existe également les « néo banque ». Est considérée comme néo-banque toute banque 100% mobile qui propose un accès à un compte bancaire et une carte bleue de paiement uniquement par l’intermédiaire d’une application mobile (service client par chat) comme c zam / morning / N26. Cette dernière néo-banque est particulièrement prisée par les voyageurs, du fait de ses frais à l’étranger très faibles. Elle propose une carte bleue du réseau mastercard.

En fonction de votre niveau de vie et de votre fonctionnement, faite un calcul comparatif des différentes banques qui vous intéressent, en partant sur des hypothèses de retrait, paiements par CB et également en fonction des pays que vous envisagez de visiter (certains accords entre banques permettant de bénéficier de frais maîtrisés pour certains pays)

Comparez ainsi les frais suivants :

  • Coût d’abonnement pour la / les carte.s bancaire.s
  • Frais annuels de tenue de compte
  • Frais de gestion des comptes sur Internet
  • Assurance perte ou vol des moyens de paiement
  • Frais pour chaque retrait en liquide
  • Frais en cas de paiement par carte bancaire

Lors de transactions à l’étranger, la banque étrangère peut également prélever des frais. Prenez le temps de bien vous renseigner pour voir ce qui est le plus avantageux (frais minimum, fixes, proportionnels, retrait au guichet ou au DAB)

Les cartes bancaires incluent une assurance voyage pour une durée maximale de trois mois de voyage consécutifs mais ce point ne doit pas être un critère de choix car il n’est pas adapté aux voyages à la voile (il n’y a pas d’achat de titres de transport).

Testez le fonctionnement de la banque qui vous intéresse quelques mois avant votre départ, afin de vérifier qu’il est bien conforme à ce que vous en attendez. Après un trimestre par exemple, il sera temps de décider si vous décidez de conserver cette banque ou pas. Comme les frais des banques en ligne sont moins importants que ceux des banques classiques, vous serez gagnants à y avoir recours, même avant votre départ.

Nous avons nous choisi d’ouvrir un compte chez Monabanq à 6€ / mois, ce qui nous permet de bénéficier de 2 cartes de crédit du réseau visa, ce qui nous permettra de ne pas nous retrouver en difficulté en cas de perte ou vol d’une carte.

Ce package inclus 50 paiements par carte bancaire et 25 retraits d’espèces par année civile partout dans le monde, sans frais.

Par ailleurs, nous disposons d’un numéro d’appel français pour joindre des conseillers depuis l’étranger.

La plupart du temps, les paiements par internet et les opérations sensibles nécessitent une validation par code envoyé sur votre téléphone mobile, via 3DSecure. Comme nous ne sommes pas encore sûr de conserver un abonnement téléphonique français, nous nous sommes renseignés sur les possibilités de paiement sécurisé sans numéro de mobile. Avec Monabanq, il suffit de disposer d’un accès internet wifi ou 4G et de passer par l’application mobile de cette banque en ligne.

Nous avons également décidé d’ouvrir un compte courant chez N26 qui propose une carte bleue du réseau mastercard, complémentaire à nos cartes visa, et des paiements sans frais dans toutes les devises, tout cela gratuitement !

Nous avons enfin fait racheter notre crédit immobilier par une banque en ligne, qui nous a permis de baisser notre mensualité et de quitter définitivement et complétement notre banque traditionnelle.

J’espère que cette nouvelle vidéo vous aidera à faire vos propres choix et à trouver comment gérer au mieux vos finances à distance, pour voyager serein autour du monde.

Vous pouvez retrouver la transcription complète de ce nouvel épisode sur notre blog Réussir sa croisière à la voie et télécharger également gratuitement notre guide pratique « 14 étapes pour préparer son départ en grande croisière ».

A très bientôt – Tchao

Partager l'article :

1 comment

  1. SOFRED YOLO - Répondre

    Bravo Bertrand, Le nerf de la ” guerre” reste important, bon expose qui résume bien les besoins des voyageurs. Quid d’une banque solidaire ‘écologique en ligne ??
    YOLO

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Télécharger gratuitement vos guides pratiques



 16 points essentiels pour réussir ma croisière à la voile


 14 étapes pour préparer son départ en grande croisière