Se débarrasser des nuisibles alimentaires

 

Cet article s’inscrit dans notre défi “25 savoirs- faire & astuces en 25 semaines”.

Pour retrouver l’ensemble des sujets d’ores et déjà traités,

rendez-vous sur la page de présentation de ce défi.

 

nuisibles alimentaires miteToute croisière à la voile nécessite au préalable un avitaillement souvent conséquent. Il est en effet plus simple de partir avec les produits que l’on connaît et que l’on a l’habitude de préparer, notamment pour ce qui relève des ingrédients de base, plutôt que de se retrouver contraint à devoir rejoindre une zone urbanisée à tout prix car une course s’impose puis d’avoir à courir les magasins pour trouver ce qui nous fait défaut.

Un avitaillement bien préparé et complet sera ainsi synonyme de liberté, car il vous permettra d’aller ou bon vous semble, de profiter le temps que vous le souhaiterez de jolis petits mouillages sauvages tout en faisant de vos repas des moments de convivialité et de plaisir pour tout votre équipage.

Toutefois, en réalisant un approvisionnement important, en France tout autant qu’à l’étranger, et en constituant notamment des stocks importants de produits non périssables comme la farine, les pâtes et le riz, les céréales ou encore le chocolat, aux fort lointaines dates de péremption, vous prenez le risque d’embarquer quelques passagers clandestins indésirables qui ne se manifesteront à vous qu’après avoir fomenté leur coup, rassemblé voire démultiplié leurs troupes et sabordé suffisamment votre croisière en s’attaquant à vos précieuses victuailles, nous voulons parler, vous l’avez deviné, des nuisibles alimentaires !

Nuisibles alimentaires : rapide trombinoscope de ces insectes trop gourmands

La Mite alimentaire

nuisibles alimentaires mite 2Très semblable à la mite des vêtements, la mite alimentaire est un petit papillon de nuit brun / gris qui vit environ 3 semaines. Une femelle peut pondre environ 200 et 300 œufs blancs, qui éclosent au bout de 4 jours environ. Au bout d’un mois de bombance dans vos placards, ses asticots se métamorphosent et vous vous retrouvez confronté à une nuée de mites alimentaires.

Il peut naître entre 3 et 6 générations par an, la capacité de colonisation de la mite alimentaire est donc exponentielle.

Les signes qui doivent vous alerter, au-delà d’un envol de papillon à l’ouverture de vos placards, sont la présence de petits filaments blancs dans vos aliments et de cocons collés sur vos emballages ou les parois de vos placards.

Les Blattes

nuisibles alimentaires cafardEgalement appelées cafards ou cancrelats, les blattes se nourrissent de déchets alimentaires et sont donc attirés par les restes d’aliments, ainsi que par l’humidité et la chaleur. Ce sont des insectes qui se reproduisent très rapidement, se regroupent et vivent en nombreuses colonies.

Sous les tropiques, il est plus que probable que vous serez, tôt ou tard, confronté à leur présence à bord et s’ils sont plutôt inoffensifs et qu’ils ne propagent pas de maladies, leur compagnie n’est pas des plus agréables ! Il est souvent difficile de les remarquer, car ils fuient la lumière et préfèrent sortir dîner une fois l’obscurité installée.

Attention, il n’est pas recommandé de les écraser, car leur instinct de survie est redoutable et ils se mettront à pondre avant de rendre l’âme …

Les Charançons

nuisibles alimentaires charenconBien qu’il existe plusieurs milliers d’espèces de charançons, en cuisine, vous ne serez confronté qu’au charançon du blé et au charançon du riz. Ces petits insectes bruns /noirs, qui ne dépassent pas les 4 mm, se reconnaissent à leur forme allongée et leur allure de petit scarabée.

Granivores, ils se cachent dans les paquets de céréales, de riz, de pâtes, de pois chiche ou encore de haricots blancs.

Avec sa trompe, la femelle fait un trou dans un grain et y pond un œuf avant de reboucher le trou. Quand l’œuf éclot, il libère une larve qui grandit alors à l’intérieur du grain. En grandissant, la larve du charançon se nourrit du grain et y creuse une galerie. Une fois adulte, le charançon sort du grain et travaille à sa propre reproduction.

Il laisse alors derrière lui une enveloppe d’apparence saine, mais en réalité pleine de déjections.

Nuisibles alimentaires : tout problème a sa solution …

Cet article risque de plaire aux éventuels détracteurs du bio ! En effet, les traitements insecticides étant fortement limités voire nuls en agriculture bio, à la fois dans les cultures mais aussi dans les réserves et stocks de grains ou de semences, il peut arriver que l’on se retrouve avec quelques petits désagréments…

Mais pas de panique, tout problème à sa solution. Voici comment vous pouvez vous débarrasser de ces invités clandestins avec quelques simples produits, pour la plupart naturels, du quotidien.

Se débarrasser des mites alimentaires

nuisibles alimentaires mite 3La plupart du temps, les mites proviennent d’aliments que vous avez achetés, des paquets de farine ou de céréales, de la semoule, des flocons d’avoine, des biscuits, légumes secs, des tablettes de chocolat, des pâtes alimentaires, mais aussi des fruits secs comme les raisins, les figues et les abricots.

Le risque d’apparition des mites est d’autant plus important que ces produits sont bio et qu’ils ont été achetés en vrac.

En cas d’infestation, il est nécessaire de jeter sans attendre la totalité des réserves de nourriture situées dans la zone infectée. Les paquets même non entamés sont aussi très souvent colonisés, car les mites arrivent à y pénétrer par de petits trous qu’elles percent dans les emballages.

Il est ensuite indispensable de laver les placards infectés. Vous pouvez utiliser pour cela un spray maison constitué d’une mesure de vinaigre blanc pour une mesure d’eau chaude, mélange auquel vous pouvez ajouter quelques gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée, que les mites détestent et qui permettra donc de les éloigner également à l’avenir.

Pour finir, reconditionnez tous vos produits secs dans des boîtes hermétiques, des bocaux, ou dans des sachets refermables avec un zip.

Si quelques fruits et légumes avaient été stockées dans les mêmes placards, il peut être suffisant de les laver avec précaution. Concernant les boites de conserves, il n’est pas nécessaire de les jeter car la nourriture à l’intérieur n’est bien entendu pas menacée. Toutefois, ces boîtes peuvent abriter des œufs ou des cocons et il est nécessaire de les laver également avec soin.

Pour vérifier l’efficacité de votre intervention, n’hésitez pas à installer un piège à phéromones, il sera un bon indicateur du résultat en vous permettant de constater, au fil des semaines, la diminution du nombre de ces insectes pris au piège. Au besoin, n’hésitez pas à renouveler votre nettoyage au vinaigre toutes les semaines jusqu’à éradication de la colonie.

Se débarrasser des blattes

nuisibles alimentaires cafard 2La propreté est la condition indispensable et préalable pour pouvoir éradiquer les cafards et il importe de ne laisser traîner aucun aliment à l’air libre qui pourrait les attirer, y compris les miettes ou les fonds de verre.

En cas d’infestation, il faudra donc s’astreindre à conditionner les aliments secs dans des contenants étanches et à ramasser minutieusement les miettes après chaque repas.

Ensuite, pour empoisonner au plus vite les individus qui auraient pris leurs aises à votre bord avant qu’ils ne se reproduisent, vous pouvez choisir entre les deux préparations suivantes :

  • un mélange à base de bicarbonate de sodium, de farine et de lait sucré condensé, qui permettra de préparer de petites boulettes à disperser ensuite dans quelques endroits stratégiques, plutôt obscur, humides et chauds, comme sous vos planchers ou dans le fond de vos placards. Les cafards seront attirés par le sucre et, après ingestion de ce mélange, ils se déshydrateront et finiront par mourir. Le bicarbonate de soude présente l’énorme avantage d’être sans danger et peu onéreux, ce qui a son importance si vous voyagez avec des enfants et / ou des animaux de compagnie.
  • nuisibles alimentaires acide boriqueUn mélange d’acide borique et de lait concentré sucré (en quantité équivalente) et mettre ce dernier dans les bouchons des bouteilles en plastique, afin qu’il ne sèche pas trop vite, positionnés en plusieurs endroits de votre bateau. Il faudra ensuite attendre environ deux semaines pour obtenir des résultats et renouveler l’opération 3 semaines plus tard pour détruire la 2° génération. Attention, il s’agit là d’un mélange toxique pour les enfants et les animaux domestiques, quelques précautions s’imposent donc.

L’acide borique s’achète en pharmacie. Cafard se dit « cucaracha » en espagnol, c’est facile à retenir et lorsque nous en avons acheté aux Canaries pour être prêt au cas-où avant notre première transat, nous n’avons eu aucun mal à faire comprendre à notre interlocuteur ce que nous recherchions.

Se débarrasser des charançons

Si votre placard est envahi par les charançons, videz tout et passez l’aspirateur de fond en comble car ces petites bêtes ont tendance à se cacher dans toutes les fentes qu’elles pourront trouver…Pour être sûr d’éradiquer le problème, vous pouvez choisir de jeter les provisions infestées dans des sacs poubelles hermétiques et de vous débarrasser de ces derniers au plus vite.

Toutefois, les charançons ne survivent pas au froid et en dessous de 10°C, leur cycle de développement sera bloqué. Si l’invasion à laquelle vous êtes confrontées est limitée, vous pouvez donc placer vos produits contaminés au réfrigérateur.

nuisibles alimentaires charançon 2Les charançons craignent aussi le chaud, vous pouvez également étaler vos denrées infestées au soleil. La chaleur fera fuir les charançons qui sortiront alors des grains dans lesquels ils étaient jusqu’alors confortablement installés et il ne vous restera plus qu’à les enlever un par un.

Enfin si d’aventure, en faisant cuire des haricots ou du riz à l’eau bouillante, vous observez quelques individus remonter à la surface, vous pouvez vous contenter d’écumer pour les éliminer car les charançons ne sont pas toxiques pour l’homme.

Nuisibles alimentaires : mieux vaut prévenir que guérir !

Laissez les emballages dehors !

Dès l’achat de vos denrées alimentaires, surtout pour les produits secs déjà énumérés, votre attention doit se mettre en vigilance rouge :

  • nuisibles alimentaires avitaillementvérifiez systématiquement les paquets sous tous leurs angles afin de vérifier qu’il n’y a pas de cocons accrochés ni de trous visibles résultant d’une possible intrusion de mites
  • n’embarquez jamais les cartons d’emballage ni les cagettes à fruits provenant des supermarchés, car sous les tropiques notamment, ces derniers sont très souvent infestés de pontes en tout genre et de cafards en particulier
  • déballer et trier sur le quai ou dans votre annexe avant de ranger vos aliments à bord
  • n’hésitez pas à frotter avec une brosse adaptée vos fruits et légumes à l’eau légèrement javellisée ou même au permanganate et à rincer les packs de lait, d’eau ou de boissons sucrées

Reconditionnez et fractionnez vos stocks

nuisibles alimentaires contenants étanchesRangez prioritairement vos céréales et légumineuses dans des contenants étanches et n’hésitez pas à fractionner vos stocks entre plusieurs boîtes / bocaux si certains d’entre eux s’avèrent conséquents.

Ainsi, si d’aventure l’un de vos récipients venait à être contaminé, le reste de votre avitaillement serait protégé, vous ne perdriez pas tout votre stock d’un coup et vous limiteriez d’emblée la dissémination de l’infestation.

Supprimez les tentations …

Ne laissez aucune nourriture à l’air libre, y compris le pain ! Pas toujours facile à faire mais prenez petit à petit l’habitude de couvrir ou de conditionner vos restes dans des emballages refermables. Equipez-vous au besoin du matériel nécessaire avant de partir en mer.

Faites la chasse aux miettes et peu importe si vous passez aux yeux de certains pour un.e incorrigible maniaque, le jeu en vaut la chandelle. Epongez, balayez, aspirez régulièrement vos plans de travail, le sol, les coussins de votre carré, vos placards ainsi que vos coffres de stockage.

Enfin, n’hésitez pas à nettoyer régulièrement vos placards et vos contenants, au minimum avant chaque gros réapprovisionnement, avec votre désormais indispensable spray au vinaigre blanc.

Les plantes à la rescousse !

Certaines espèces végétales peuvent être des alliés de confiance dans votre lutte préventive contre les nuisibles alimentaires.

Ainsi, en complément de vos contenants étanches et une fois vos placards assainis, dispersez dans leurs coins quelques feuilles de laurier ou des clous de girofle, qui ont le pouvoir de faire fuir les mites et les cafards. Pensez à les renouveler dès que leur odeur s’atténue.

Dans le même esprit, vous pouvez mélanger une quantité égale d’huile essentielle de girofle, de laurier noble et de menthe. Il suffit ensuite de mettre quelques gouttes de ce mélange sur des compresses dans lesquelles vous pouvez emballer en plus quelques clous de girofle. Dispersez ces  petits ballotins répulsifs, fermés par un bout de raphia, un peu partout dans vos placards et remettez de temps en temps quelques gouttes de votre mélange dessus.

nuisibles alimentaires huiles essentielles anti mite nuisibles alimentaires laurier

Le laurier marche aussi pour les charançons. Vous pouvez donc mettre une feuille de laurier directement dans le riz, la farine ou vos autres produits secs, éventuellement en la collant avec un bout de scotch à l’intérieur du couvercle, si vous ne souhaitez pas de contact direct avec vos aliments.

L’odeur puissante de l’ail est également réputée pour faire fuir ces petites bestioles. N’hésitez pas à essayer en plaçant de-ci de-là une gousse coupée en 2 et à vous faire votre propre idée sur ce qui fonctionne le mieux chez vous.

 

Nous vous souhaitons bon vent et bonne mer.

Vous souhaitez réagir à cet article ? N’hésitez pas à nous donner votre avis sur l’utilisation des pavillons de courtoisie dans les commentaires ainsi qu’à partager votre expérience.

Cet article vous a plu ? Aidez nous à faire connaître ce blog en likant et partageant avec vos amis nos publications. Par avance, nous vous disons merci !

Partager l'article :

6 comments

  1. Claudie - Répondre

    Notre séjour de 6 mois en Afrique contraint à rester en veille permanente.
    Tous les conseils cités précédemment dont de rigueur.
    Pour lez blattes nous avons utilisés l acide biorique. Tres efficace puisqu aucune batte !
    Les boites hermétiques également.
    Mais il arrive que les produits achetés tel que farine et riz qoit déjà contaminés ! Et là c est poubelle.
    Un nuisible que vous n avez pas évoqué, c est le rat !
    Ils sont tres malins en Afrique puisqu ils nagent.
    C est ce qui nous est arrivé. Il nous aura fallu 3 nuits avant de pouvoir l attraper a la tapette et asqommé au roukeau a patusserie car toutes les autres solutions proposées se sont avérées un échec.
    Au passage il s etait niché dans la GV et l a grignotée laissant un joli trou de 2cm.
    Pour moi c etait un cauchemar !

    • Hélène & Bertrand - Répondre

      Brr, un rat à bord … on a déjà entendu des témoignages à ce sujet (et pas plus loin qu’en Corse !) mais on n’y a jamais été encore directement confronté, ouf !!!
      A choisir, on préfère encore héberger un gentil petit cafard !

  2. Marie Ange - Répondre

    Merci!! Vos articles sont géniaux ! Simples précis et vont directement à l’essentiel
    Sacré cadeau que vous nous faites à nous pauvres terriens en préparation du grand voyage !!!

    • Hélène & Bertrand - Répondre

      Waow, merci pour votre commentaire enthousiaste ! On est ravi de savoir que nos articles vous sont utiles. On va essayer de tenir le niveau maintenant que la barre est fixée très haut ;-D
      N’hésitez surtout pas à nous suggérer des sujets que vous aimeriez voir traités, nous ferons de notre mieux pour répondre à vos attentes.

  3. Dominique B - Répondre

    Merci pour ces conseils et astuces,
    je vous en partage une aussi
    Lors d’une virée dans l’arrière pays méditerranéen, couper une branche de Cade (ou faut genévrier) car son odeur est un répulsif pour les mites alimentaires. Disposer des petits morceaux dans les placards. De temps en temps les poncer pour que le parfum ressorte du bois. Le Cade est utilisé en cosmétique. le fameux “bébé cadum” vous connaissez…

    • Hélène & Bertrand - Répondre

      Super cette nouvelle astuce que nous ne connaissions pas. Mais effectivement, vu l’odeur puissante du bois de cade, pas étonnant que les mites s’en tiennent éloignées. Merci pour votre partage !

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Télécharger gratuitement vos guides pratiques



 16 points essentiels pour réussir ma croisière à la voile


 14 étapes pour préparer son départ en grande croisière