Testigos simpàticos – Brève de mer #11

testigos brève de mer grande croisièreNous arrivons aux Testigos en catimini, après une navigation de nuit tous feux éteints pour passer incognito le long de la côte vénézuélienne à la si fâcheuse réputation. Et c’est sous la claire lumière du petit jour que nous découvrons ces quelques îlots dont les plages magnifiques tranchent sur le vert de la végétation.

Nous mouillons pour commencer à Testigo Grande, face aux campements des pêcheurs de Tamarindo. Nous n’avons pas établi de programme précis, nous avons juste envie de nous laisser porter par la quiétude des lieux et cette béatitude qui nous envahit petit à petit.

Nous coulons des moments heureux, entre farniente, rencontres et surprises culturelles.

Ici, les jours ne suivent mais ne se ressemble absolument pas, même si les plaisirs aquatiques nous occupent au quotidien !

Nous décidons ainsi un matin de prendre un peu de hauteur et osons l’excursion jusqu’au phare de l’île, qui nous permet d’embrasser d’un seul coup d’œil la totalité de cet archipel reculé tout autant que de nous dégourdir un peu les mollets.

Le lendemain, ce sont les sonorités d’une fête qui résonnent à nos oreilles. Les lanchas convergent vers notre mouillage pour se regrouper avant d’entamer une procession joyeuse et animée.

Sur le pont des bateaux, accompagnées d’une sono retentissante, les filles dénudées se déhanchent sur des rythmes endiablés.

Sur la plage, c’est un défilé de beauté qui est organisé.

Les filles se sont faites belles pour la journée, pour cette étonnante fête de la Vierge qui nous entraîne dans son sillage déjanté.

Les Testigos sont également réputés pour être une terre de ponte des tortues marines. Les familles de pêcheurs installées sur ces îles isolées sont accueillantes et l’une d’entre elles nous offre le spectacle merveilleux de bébés tortues élevés en sécurité, le temps d’atteindre la taille suffisante qui les mettra à l’abri de leurs principaux prédateurs.

Notre clearance nous impose un séjour limité mais ici, les gardes côtes sont affables et tolérants, ils acceptent de fermer les yeux sur les quelques jours de dépassement dont nous rêvons tant.

Nous en profitons pour rejoindre Playa Real, et rencontrer le mythique Chun Chun, dont parlent tous les navigateurs qui nous ont précédé.

Testigo Pequeno est à première vue plus aride et les cactus qui l’envahissent rendent toute excursion périlleuse. Mais nul besoin de s’éloigner du rivage, car c’est sur la plage que vit la petite communauté rassemblée ici, au sein de laquelle rencontre, partage, entraide et bienveillance ne sont pas des vains mots.

Et c’est attablé autour du si réputé ragoût de chèvre de Chun Chun que s’achève notre séjour aux Testigos, dont nous garderons longtemps la douce saveur de l’harmonie précieusement blottie au creux de nos souvenirs.

testigos 1

Brève de mer #11

Partager l'article :

2 comments

  1. laurent - Répondre

    Merci pour votre blog qui ns donne l’eau a la bouche
    J’ai téléchargé vos deux guides ,bien que je n’ai pas de voilier ,certain de vos conseils simples mais utiles pourront me servir pour mes sorties en mer du we
    bonne continuations a vous

    • Hélène & Bertrand - Répondre

      Merci pour votre commentaire. Nous sommes ravis d’apprendre que notre blog pourra vous être utile lors de vos virées en mer.

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Télécharger gratuitement vos guides pratiques



 16 points essentiels pour réussir ma croisière à la voile


 14 étapes pour préparer son départ en grande croisière